A quoi sert un découpeur plasma ?

découpeur plasma

Des travaux de bricolage nécessitent parfois de couper de la tôle. Ce métal particulier peut prendre différentes formes, et la coupe peut s’avérer compliquée. La complexité dépendra essentiellement de l’épaisseur et de la dureté du métal. Dans tous les cas, un outil spécial est requis. C’est ici qu’intervient le découpeur plasma. Découvrez les particularités de ce découpeur de tôle.

Découpeur plasma : à quoi ça sert ?



Le découpeur plasma permet de découper du métal, et plus particulièrement de la tôle. Sa haute précision offre une découpe précise et fine, sur des épaisseurs allant jusqu’à 160 mm. Facile à utiliser, et plus simple à prendre en main qu’une disqueuse, le découpeur plasma est un outil incontournable pour la découpe de tôle.

Découpeur plasma : comment ça marche ?



Concrètement, le plasma est un arc électrique composé à partir d’un flux de gaz sous haute pression, et d’une source d’alimentation externe. Lorsque de l’air est propulsé dans la buse du découpeur, et qu’il entre en contact avec une électrode, l’arc plasma se forme. Le gaz peut être de l’air comprimé, de l’azote, de l’oxygène, ou encore de l’argon.

Cet arc électrique génère alors une température allant jusqu’à 22 000 °C. Ainsi, lorsqu’il entre en contact avec la tôle, celle-ci atteint rapidement sa température de fusion. L’arc électrique va donc chasser le métal en fusion, créant une découpe de très haute précision.

Quelle est la composition d’un découpeur plasma ?



Le fonctionnement du découpeur plasma est relativement simple, et son utilisation est plutôt intuitive. Il convient toutefois de bien maîtriser l’outil avant de se lancer. Le découpeur plasma fonctionne à l’aide de trois outils :

·         Le bloc du découpeur plasma ;

·         Une torche ;

·         Une pince de masse.

Sur le bloc, vous retrouverez 3 boutons : pour allumer ou éteindre le découpeur, pour régler l’intensité (exprimée en ampère), pour régler le flux de découpe. Deux diodes indiqueront également les sous-tensions et un éventuel problème sur le découpeur.

Le découpeur plasma est également muni d’une buse, elle-même composée de 4 parties : la bague, la buse, le diffuseur d’air et le bout de la buse. Ces 4 morceaux de l’outil s’usent avec le temps, il convient donc de vérifier régulièrement leur état pour avoir une bonne précision de découpe.

Découpeur plasma : quelles précautions prendre ?



Avant tout découpage, il est impératif de sécuriser les lieux et l’utilisateur. Pour cela, il faudra s’assurer qu’aucun objet ne gênera la découpe, puis s’équiper d’un matériel de protection. Le port d’un masque de soudure est absolument recommandé, pour protéger les yeux et le visage de toute éventuelle projection. Il sera également très utile pour augmenter la visibilité, et donc avoir une plus grande précision. Des gants et un tablier protègeront le reste du corps des projections.

Comment préparer le découpeur plasma ?



Pour brancher un découpeur plasma, il suffira de connecter correctement les différentes parties sur le bloc :

·         La torche du côté du compresseur d’air ;

·         La commande juste à côté, pour permettre de déclencher le flux du jet qui va sortir de la torche ;

·         La pince de masse.

Pour fonctionner, le découpeur plasma doit avoir une arrivée d’air. Celle-ci est située à l’arrière du bloc, et peut être régulée avec un thermostat.

Comment utiliser le découpeur plasma ?



Une fois l’appareil branché, l’utilisation est simple. Il suffira d’approcher la torche du métal, pour que se crée un arc plasma. Celui-ci découpera la tôle avec une très grande facilité. Il est important de laisser la pièce se refroidir avant de toucher, car le métal atteint une température extrême. Par ailleurs, si vous observez des bavures, alors il faudra baisser l’ampérage, afin de diminuer la puissance.

Vos travaux vous demandent de couper de la tôle ? Quelle que soit son épaisseur, vous trouverez chez Berner un découpeur plasma adapté à vos attentes.

Trouver un magasin en ligne spécialisé en fibre optique
Comment choisir une entreprise de rénovation à Paris ?